Logement  

Avec plus de 2000 demandes de logement à Orly, les questions des modes d'attribution, du suivi des demandes, de l’accompagnement des demandeurs, ainsi que des conditions de confort dans et autour de son logement, doivent trouver des réponses plus appropriées.

Nous vous communiquerons, à l'occasion de nos réunions publiques, le contenu de chaque axe. 

Ce même contenu apparaîtra progressivement sur ce site durant la campagne, et sera entièrement disponible quelques semaines avant l'échéance du 1er tour (15 mars).

Orly c'est plus de 9 500 logements (chiffre INSEE 2016), dont plus de 5 000 logements sociaux (chiffre 31 déc. 2018 - ministère) et plus de 2 000 demandes de logements en attentes (chiffres, début 2018 - ministère), le logement constitue un enjeu principal. Et pourtant, les 6 années passées au Conseil municipal en notre qualité de Conseiller de l’opposition, nous mènent à comprendre que la seule politique menée ces 10 dernières années en la matière concerne la construction de toujours plus de logements avec pour objectif d’augmenter le nombre des Orlysiens et diminuer la part du logement social sur l’ensemble des logements.

 

Nous sommes au contraire en faveur du déploiement d’une politique logement en phase avec les besoins actuels des orlysiens, plaçant l’accès au logement, le confort, le cadre de vie et la proximité avec les services publiques et commerces au cœur de nos préoccupations. 

Nos engagements :

  • La mise en œuvre d’un moratoire sur le logement à Orly pour redéfinir une stratégie pertinente réunissant Offre et BesoinCe moratoire donnera la légitimité aux projets de démolissions / constructions / réhabilitation qui seront entrepris durant le mandat (actuel Plan Local d’Urbanisme incompréhensible pour les orlysiens)

  • Pour la mise en place d’un parcours résidentiel:

Avec le temps, les besoins évoluent et il faut parfois prendre un logement plus grand. Puis, les enfants partent, les allocations logement peuvent diminuer et le logement peut devenir trop cher et trop grand, ou bien, encore, une augmentation substantielle des ressources du locataire va l’amener à devoir s’acquitter d’un supplément de loyer et dans certains cas quitter le logement social.

 

Changer de logement en fonction de l’évolution des besoins au bon moment, pour le bon endroit est l’objet même d’un parcours résidentiel.

  • Pour un accompagnement dans le suivi des demandes et une information précise sur l’état d’avancement des demandes

  • Pour une complète transparence concernant l’attribution des logements

  • Pour un accès simplifié au service logement et à vos élus chargés de cette délégation

  • Pour une fluidification des rapports entre les bailleurs sociaux (Valophis en particulier) et la ville pour raccourcir les délais d’attentes

  • Pour l’encadrement des loyers et la lutte contre la sous-location des propriétaires peu scrupuleux abusant des avantages de la loi Pinel sans tenir compte de la réalité sociale des occupants

  • Des relations de travail étroites avec les amicales de locataires, relais essentiel des habitants dans nos quartiers

Une proposition ? Un avis ?  Faîtes nous en part pour faire vivre vos idées!

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières publications

©2020 par Agir pour Orly